Retraite de Méditation 19-21 Mars 2004

Lumière de printemps apaise les larmes argentées les armes sont rendues   Tempête assouvie La douceur s’est installée La voie est ouverte   Les paumes assagies révèlent le silence affranchi et transparent   Je suis le présent goûtant le précieux silence et l’humilité   Kimono froissé Zafu impatient Je parie sur la clarté   Écoulement chaud, vapeur d’eau Silence effleuré Esprit libéré   Bol de soupe de riz Pardon d’aimer davantage Les tartines beurrées
Evelyne Plasse